Le Cahier de Maya [Isabel Allende]


















Résumé :
Maya Vidal n'a que 19 ans, mais elle a déjà connu l'enfer et traîne un lourd passé dont elle peine à se défaire. Toxicomane tout juste sevrée, poursuivie par les dealers de Las Vegas avec lesquels elle a trempé dans les affaires les plus louches mais aussi par les agents du FBI, elle trouve refuge sur une île paradisiaque et loin du monde.Ce petit archipel de Chiloé, au sud du Chili, est la terre d'origine de sa grand-mère paternelle, Nini, une femme forte qui a vite fait de trouver la solution à tous les problèmes pour remettre sa petite-fille dans le droit chemin.
Dans ce lieu primordial où la nature se fait son alliée, passage obligé pour regarder vers l'avenir, Maya va apprendre à se connaître, découvrir des vérités cachées, retrouver ses racines et reprendre goût à la vie.
 
Mon avis :
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Grasset ainsi que le Forum Livraddict pour m'avoir permis de découvrir ce roman.
 
C'est la première fois que je lisais un roman d'une auteure espagnole personnellement, car dans mon cursus scolaire et dans la filière L, option espagnole j'ai eu plusieurs fois l'occasion de lire des écrivains espagnols. Ce livre m'a attiré, non pas pour la couverture, mais pour l'histoire. Le fait que ce livre soit un journal intime, nous permet d'avoir accès à toutes les pensées de la narratrice. C'est un bon point, car nous pouvons découvrir son caractère en son entier et nous rapprocher d'elle. Donc ce roman est le journal intime de Maya Vidal, une jeune femme de 19 ans qui a dû s'exiler sur l'île de Chiloé au Chili. Maya est recherché par Interpol et le FBI car elle s'est trouvée mêlé à une affaire de trafiquants de drogues, d'argent...  
 
Au début de ma lecture, j'étais très sceptique. En effet, l'auteure a une écriture particulière au niveau de sa syntaxe : des phrases longues et au niveau de la construction de son histoire. En effet, dans ce roman Maya Vidal parle du présent donc ce qu'elle vit à Chiloé et nous raconte son passé, son enfance, son adolescence très difficile. Mais Isabel Allende ne change pas tout le temps de paragraphe pour que nous voyions clairement de quel moment de sa vie parle la narratrice. Ce changement brutal m'a dérangé le temps que je m'adapte. Une fois la phase d'adaptation passée c'est avec un grand plaisir que j'ai pu me plonger dans la vie de Maya.
 
Maya est une jeune fille au grand c½ur, généreuse, qui sait prendre ses responsabilités et sait également reconnaître ses erreurs. Un caractère fort, de battante dû à sa Nini, sa grand-mère qui l'a élevé avec Popo, son grand-père. L'adolescence va être une période très difficile pour Maya. La rébellion, la haine, la violence s'installent dans la vie de la jeune fille. De plus, un élément tragique va chambouler totalement sa vie et c'est à ce moment-là qu'elle va perdre toutes ses marques et qu'elle va complètement partir en « vrille ».
 
Dans ce récit, c'est surtout les flash-back qui m'ont plu et beaucoup intéressé. J'ai été happé par ses aventures, par sa descente aux enfers. Elle a vécu des choses vraiment horribles qui ont été par moment voulu et par moment inattendu. Son histoire m'a touché et à beaucoup de reprises j'ai eu mal au c½ur et j'ai dû refermer le roman. Isabel Allende ne nous épargne aucuns détails et ne lésine pas sur les descriptions de certains évènements dont on se passerait pleinement. Ce que j'ai également apprécié c'est que Maya se rend compte de ses erreurs, elle sait prendre du recul sur elle-même surtout à l'aide de ce journal car en écrivant ce qu'elle a vécu cela lui permet de réfléchir. Certes elle n'a pas fait toujours des actes réfléchis et c'est choix son par moment pas du tout facile à comprendre. Dans ma lecture j'ai ressenti les émotions que Maya a eues, vécu. Nous voyions les dégâts de la drogue, de l'alcool sur les personnes. Ce roman nous fait réfléchir, nous fait nous poser des questions sur ces deux sujets mais il parle également, de violence, de viol. La vision d'horreur de la drogue, plus généralement de l'addiction a pleinement confirmé mon idée sur elle : je ne veux pas devenir dépendante de quelque chose, ni de substances.
 
En ce qui concerne son séjour à Chiloé, j'ai aimé les personnages de Blanca Schnake et Manuel Arias. Ce dernier a un caractère bien trempé, solitaire, écrivant sur les histoires, les mythes de la même île. La relation qu'il entretient avec Maya est tendu au début mais ils apprennent à ce découvrir et surtout Manuel s'habitue à la présence de celle-ci dans sa maison. Leur relation évolue et ils deviennent inséparables. Blanca Schnake est un petit bout de femme qui sait ce qui veut et folle amoureuse de Manuel. Ils forment un beau trio, les deux adultes vont aider la jeune femme à prendre ses repères sur l'île, à l'aider à fermer, oublier ses blessures. De plus, les descriptions de Chiloé donne envie de la découvrir, d'y aller et de se perdre dans l'hospitalité des gens. Nous apprenons également les croyances et les coutumes des habitants. J'ai voyagé durant ma lecture.  De plus, Isabel Allende fait références à des faits historiques et notamment sur la dictature des années 1970 qui a eu lieu au Chili ainsi que le coup d'état. Même si c'est un évènement que j'ai étudié dans mon cours d'espagnol, j'ai appris certaines informations que je ne savais pas. D'ailleurs, dans l'année j'ai étudié un passage de ce roman en espagnol renforcé et c'est en lisant le passage en français que je m'en suis rappelé, cela m'a fait sourire.
 
Les dernières pages je ne les ai pas vus venir. J'étais happée par la fin des aventures de Maya à Las Vegas et je voulais savoir comment aller terminer son séjour à Chiloé. Les révélations m'ont tombé dessus et je ne pensais pas que c'était ce lien qui unissait les personnages de la famille Vidal.
En conclusion, malgré un début difficile, j'ai apprécié ma lecture. Découvrir Chiloé, enrichir ma culture et en apprendre sur les croyances et les mythes de cette île m'a plu. L'histoire de Maya m'a touché, choqué. Isabel Allende aborde des sujets difficiles et nous fait réfléchir sur eux. 
 
Avis de mes partenaires :
 
Editeur : Grasset
Auteur : Isabel Allende
Prix : 21.90¤

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.197.24) if someone makes a complaint.

Comments :

  • prefer-books

    18/09/2013

    Je l'ai adoré ! Un coup de coeur ^^

  • Livre-passion91

    15/09/2013

    qu'une hâte : me le procurer !

  • FloydBooks

    10/09/2013

    Le résumé me tente bien, mais disons que ce n'est pas dans mes priorités de lire ce livre mais pourquoi pas un jour si je suis toujours tentée ! :)

  • splendide-Books

    31/08/2013

    ça ne me tente pas personnellement ^^

  • Mille-et-deux-livres

    30/08/2013

    Pas trop tentée par ce livre

  • HarasduCadreNoir

    26/08/2013

    Je n'aime pas trop ce style de lecture :) Je prefère les personnages plus innocent qui se révèle par la suite, plutôt que des personnages déjà écorché :)

  • LesLivresDeL

    21/08/2013

    Pourquoi pas... il m'a l'air pas si mal que ça! :)

  • BookinetteGirl

    20/08/2013

    Je ne suis pas tentée !

  • Read-A-Passion

    20/08/2013

    Pas mon style de lecture ;)

  • Ihopes

    20/08/2013

    Il ne me tente pas

Report abuse