Démonica : Plaisir Déchaîné [Larissa Ione]












Résumé :
Il est un endroit où l'extase peut vous coûter la vie.
Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu'elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes...
Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l'homme qui la fait se consumer de désir ?
Mais la séduisante tueuse n'est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d'Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon.
D'autant qu'il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l'emporter s'il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l'impensable et s'offrir corps et âme à la tueuse ?


Mon avis :
Je tiens tout d'abord à remercier Imaginary-World-Books, grâce à elle j'ai pu recevoir ce livre qui a une couverture magnifique. J'avais repéré ce livre lors de la SDL à Paris, d'autres livres étant prioritaires je ne suis pas allée me le procurer, mais chose faite. 
Dans ce roman, nous rencontrons Tayla, tueuse de démons. Lors d'une de ses missions qui tournent mal, elle se retrouve dans un hôpital étrange, qui est exclusivement dirigé par des démons. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube, une espèce de démon qui à une grande attirance pour le sexe. Une histoire peu commune va alors se tisser entre les deux personnages : car oui qui aurait pu croire qu'une tueuse de démons et un démon est une "relation" ensemble. Nous y trouvons toutes espèces de démons, la guerre qu'il y a entre les Aegis et eux.
Niveau personnage, j'ai beaucoup aimé le duo Tayla / Eidolon, pas seulement parce que ce sont les héros de l'histoire mais parce qu'ils dégagent un truc. Je ne serais expliquer quoi, mais il dégage un quelque chose qui fait qu'on s'attache à eux. Tayla est une femme courage, son histoire personnelle m'a terriblement touché et je n'aurai pas aimé vivre ce qu'elle à vécu. Eidolon c'est sa force de caractère, son charisme qui m'a attiré chez lui. J'ai beaucoup aimé aussi Shade, le frère d'Eidolon. Il est très méfiant, mais adorable en même temps. Wraith m'a bien fait rire par son humour.
Je dois dire que ce premier tome met en place l'histoire, l'auteur nous fait une présentation de chaque personnage en nous dévoilant des secrets sur eux, durant toute l'histoire, ce que j'ai beaucoup apprécié. L'action est présente, les rebondissements ... On découvre le monde des Aegis, comment ils fonctionnent.
Les points qui pourraient paraîtrent négatifs pour certains lecteurs c'est le fait que le vocabulaire soit très cru, en effet Larissa Ione ne mâche pas ses mots, personnellement dans ce cas là ça ne m'a pas dérangé plus que ça car ça colle parfaitement avec l'univers des personnages. Le deuxième point négatif serait la très forte présence du sexe. Etant donné qu'Eidolon est un incube en proie au Changement le besoin de s'accoupler est très fort. Donc les épisodes sexes crus sont très présents dans le roman. D'habitude ça m'aurait posé un problème, mais là comme les mots vulgaires ça va avec l'univers, les personnages et l'histoire rattrape quand même tout cela. 
J'ai beaucoup aimé l'histoire, les rebondissements et les surprises que l'on découvre au fur et à mesure de notre lecture. Je suis très bien rentrée dans le monde de Larissa Ione, le décor et le côté noir m'a plu. C'est donc avec un grand plaisir que je vais allé me procurer le tome 2.
 
Avis de mes partenaires :
 
Editeur : Milady
Auteur : Larissa Ione
Prix : 8.70¤
 

Tags : Démonica : Plaisir Déchaîné - Démonica : Désir Déchaîné - Démonica : Passion Déchaîné - Démonica : Extase Révélé - Démonica : Pêché absolu

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.242.175.98) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse